This template was built with Webflow's free Prospero UI Kit. Learn more
Contact

Contactez l'artiste en remplissant ce formulaire.
Elle reviendra vers vous dans les plus brefs délais.

Thank you! Your submission has been received!
Oops! Something went wrong while submitting the form.
contact
+33 6 62 66 14 54
vchretien.art@gmail.com
contacter par email
atelier
Atelier :
4, rue Jean René Morvan
29660 Carantec
voir google map
à propos
Valérie Chrétien

Valérie Chrétien peint pour transmettre des émotions, mais aussi pour en provoquer. 

Sérénité, nostalgie, dépaysement, ses œuvres sont autant d’invitations aux voyages, temporels et géographiques.
L’artiste puise son inspiration dans les périodes et les lieux emblématiques de sa vie. 

L’Afrique, Madagascar, l’Amérique latine, etc., ont été ses territoires de jeunesse où elle côtoyait la misère au quotidien.
Mais Valérie Chrétien n’en gardé que des souvenirs colorés, qu’elle reproduit avec une simplicité qui confère à ses toiles un caractère universel.

La Bretagne, terre de racines et de refuge, occupe l’autre place essentielle de l’œuvre.
Valérie Chrétien y réside et nourrit son travail de ses balades en solitaire sur le chemin des douaniers et les plages désertes. 

Dans son atelier, elle s’ingénie ensuite à se détacher du figuratif pour s’affranchir des règles, reformulant sur la toile ce qu’elle a vu, sous un angle non réaliste, en jaune, rouge et bleu. 

A même le sol, la toile est recouverte de modeling past (collage de papiers) sur laquelle elle applique des couches de peinture qui, pour donner du relief, seront frottées, grattées et même poncées !
Puis elle récupère ces « jus de peinture » qui, en plus de pigments, agrémenteront les autres toiles ayant séché sur les chevalets. 

L’art contient toujours une part de mystère que Valérie Chrétien entretient en ne finalisant sa création qu’au tout dernier moment, choisissant de mêler l’abstrait et le figuratif en esquissant une voile, un rocher sur l’estran, ou de laisser libre cours à l’imagination du spectateur, devant une toile dénuée de repères familiers. 

C’est cette imprévisibilité du résultat final qui la séduit aussi dans les encres qu’elle pratique depuis six ans, et qui, grâce à l’alchimie s’opérant entre les liquides, recèlent toujours une part d’inconnu.